montgolfière

La Montgolfière est-elle une Activité Sûre?

montgolfière

Les montgolfières sont utilisées dans le monde entier et donnent aux touristes une vue imprenable sur les paysages environnants. Mais après un crash faisant 19 morts en Egypte, à Louxor, on peut légitimement se poser des questions quant à la sécurité de ces appareils volants.

A découvrir également : Un marché d’artisanat installé au cœur du marché de Noël jusqu’au 31 décembre

Les bases de la Montgolfière

Techniquement, le ballon est une enveloppe en nylon remplie d’air chaud, ce dernier étant produit par la combustion du propane liquide contenu dans le brûleur. Plus on envoie de chaleur, plus le ballon monte et inversement. De plus, il faut savoir que le vol en montgolfière s’effectue naturellement toujours dans le sens du vent.

Le célèbre aérostier Dunnington décrit la montgolfière comme “la première forme de vol chez l’être humain”. Ce sont les Français qui l’ont inventée en 1793 et après toutes ces années, elles sont devenues en vogue en tant que sport et activité touristique. On peut également noter leur utilisation par les militaires.

A voir aussi : Polémique sur les « déchétariens »

La Montgolfière est-elle sûre?

Excepté l’accident de l’année dernière en Egypte, l’accident le plus meurtrier que l’histoire de la montgolfière est connu s’est déroulé en 1989 en Australie,  avec 13 morts lors d’une collision entre deux ballons.

Selon Weber, chaque activité comporte des risques et la montgolfière est “l’un des moyens actuels les plus sûrs de voler”. “Vous flottez dans les airs comme une plume. Vous mettez un peu de chaleur dans l’enveloppe pour monter et ensuite vous vous laissez porter par l’atmosphère, la vitesse ne rentre pas en jeu.”

Même en cas de pénurie de carburant, la montgolfière pourrait atterrir et se poser en toute sécurité, rajoute-t-il. “Ce n’est pas comme dans un accident d’avion, c’est plutôt comme un énorme parachute. En le faisant descendre de manière contrôlée, vous pouvez tout à fait descendre grâce à de l’air froid qui maintient l’enveloppe gonflée […] c’est toujours un gros ballon.”

Weber ajoute que l’incendie est le pire qui puisse arriver à un aérostier parce que la seule solution est de sauter par-dessus bord. “Si les passagers sautent, le ballon devient plus léger et à tendance à monter , ce qui rend l’altitude de plus en plus dangereuse. Dunnington précise que pour lui, le plus grand risque pour le conducteur est de déclencher un incendie résultant du contact avec des lignes électriques. “Si vous percutez une ligne électrique, il n’existe aucun extincteur qui puisse faire le boulot”

Les chances de mourir en montgolfière sont donc infimes. Vous pouvez en déduire qu’il s’agit d’une activité sûre, en tout cas bien plus que la plupart des sports dits “extrêmes”.

Show Buttons
Hide Buttons