Sign in / Join
maison-patze-maison-passive

Les maisons passives : l'avenir de la construction

maison-patze-maison-passiveAu milieu du mois d'avril de cette année, le Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'évolution du Climat (le GIEC) a remis un rapport particulièrement alarmant concernant l'évolution des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Selon ces experts, si on ne change pas radicalement notre façon de consommer ainsi que nos modes de vie, notre planète pourrait voir sa température moyenne augmenter de 4,8°C d'ici 2100 et les conséquences en seraient désastreuses.

De nombreuses solutions existent mais il est nécessaire de les mettre en place très rapidement afin de diminuer cette croissance des émissions de gaz à serre (GES). Investir dans l'efficacité énergétique des bâtiments fait partie de ces solutions.

Lire également : Un poêle à granulés : pour quelle utilisation et dans quels cas ?

Une volonté de l'Europe

Parmi les thèmes du récent salon Batibouw de la construction (qui s'est tenu à la fin du mois de février à Bruxelles), on notait celui de la construction quasi énergétiquement neutre. La raison de cette thématique résulte de l'ambition de l'Europe de pousser ses Etats-membres à ce que toutes les nouvelles constructions soient énergétiquement neutres d'ici 2020.

Il s'agit donc d'une volonté ambitieuse de l'Europe qui aura pour conséquence une diminution importante de la dépense énergétique et, du coup, des émissions de gaz à effet de serre.

A voir aussi : Le miroir sur mesure, le petit détail qui fait la différence

Les maisons passives et "presque" zéro énergie

Pour que les nouvelles constructions puissent atteindre des performances énergétiques élevées, il est nécessaire que ces dernières soient composées de matériaux de haute qualité et très isolants. De cette manière, l'habitation demandera moins d'énergie et les ménages pourront se tourner vers des systèmes de chauffage alternatifs pour le bien de la planète.

Pour qu'une maison soit considérée comme passive, elle doit répondre à des critères très stricts (que vous pouvez découvrir en détails ici). Pour faire simple et sans entrer dans les détails, on peut considérer qu'une maison passive doit prendre en compte l'orientation des ouvertures, doit éliminer les ponts thermiques, doit avoir un isolant suffisamment épais ainsi que des menuiseries de haute qualité. A côté de cela, la maison passive doit se servir des énergies renouvelables pour sa consommation énergétique, c'est-à-dire des panneaux solaires, des panneaux photovoltaïques, une pompe à chaleur ou encore une ventilation mécanique double flux.

Si vous pensez à la construction d'une nouvelle habitation, pensez donc dès à présent aux solutions qu'offre la maison passive 😉