Sign in / Join
immobilier-belgique

Comment évolue le marché immobilier en Belgique ?

A intervalles réguliers, le SPF Finances dévoile son rapport concernant l'évolution des prix de l'immobilier en Belgique. Le dernier en date est paru dans le courant du mois d'août et fait état d'une certaine stagnation du prix des maisons et d'une croissance du prix des appartements et des terrains à bâtir. Cependant, quand on y jette un œil en profondeur, on remarque que ces conclusions doivent être nuancées.

immobilier-belgiqueMême si la Belgique est un petit pays, le marché immobilier ne se porte pas de la même façon au nord, au sud ou au centre du pays. C'est pour cette raison bien précise qu'il convient de nuancer les premières conclusions du rapport qui indique les tendances suivantes :

A lire également : Où acheter un appartement atypique sur Paris ?

  • Le prix d'une maison ordinaire stagne à 195.792 €
  • Le prix d'une villa diminue de 0,3% pour atteindre 332.420 €
  • Le prix d'un appartement est en hausse de 1,7% et se situe à 210.848 €
  • Le prix (au mètre carré) d'un terrain à bâtir connait une croissance de 3,7% et atteint 114,4 €

Des nuances selon les régions

En fonction de sa situation géographique, le prix d'un bien immobilier pourra fortement varier et, de manière générale, on considère que les biens les plus chers se situeront à Bruxelles et ses environs puis en Flandre (nord du pays) et, enfin, en Wallonie (sud du pays).

Mais selon les régions, les évolutions des prix ne seront pas identiques. Ainsi, si le prix d'un terrain à bâtir à tendance à croître en Belgique au premier semestre 2014 (+3,7%), il diminue en Wallonie de 0,6% sur la même période.

A lire en complément : Comment dénoncer une agence immobilière ?

Un autre exemple : d'après le rapport du SPF Finances, le prix d'une maison ordinaire serait en hausse en Flandre (+0,6%) et en Wallonie (+0,9%) mais diminuerait à Bruxelles (-2,8%).

Des taux en baisse

A côté de ces évolutions à nuancer, le dernier baromètre des notaires annonce que les taux d'intérêt pour les crédits hypothécaires continuent de diminuer. Ainsi, au mois de mai 2014, le taux moyen d'un crédit hypothécaire à taux fixe pour une durée de 10 ans se situait à 3,53%. Le moment reste donc idéal pour emprunter... Et effectuer des simulations de crédit hypothécaire afin de trouver les meilleurs taux !