Bien organiser une course d’orientation

0

Entre jeu et activité sportive, la course d’orientation compte de nombreux adeptes. Challenge de rapidité et de réflexion, elle se déroule en équipe, en général entre 3 et 6 personnes, avec pour seul équipement une carte et une boussole. Si vous décidez de vous lancer dans l’organisation d’une CO, voici quelques étapes à suivre pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté !

Du repérage à la course, les étapes à suivre

La première chose consiste à partir en repérage pour trouver le lieu idéal où organiser la course d’orientation. Assez éloigné de la circulation pour assurer la sécurité, mais pas trop isolé non plus, il faut veiller à choisir un terrain accessible à tous les niveaux avec toutefois quelques variations afin de pimenter un peu le parcours ! Une fois l’itinéraire établi, il faudra passer à l’élaboration de la carte ainsi qu’au balisage. Cette étape est cruciale pour le bon déroulé de la course, les points de passage doivent en effet être clairement visibles des participants. Il est recommandé de prévoir des couleurs vives ou des supports comme un drapeau publicitaire personnalisable, et dans l’idéal, si les ressources le permettent, il est tout indiqué de poster un animateur par point de passage. Cas échéant, il faudra bien penser à prévoir un système d’auto-validation avec tampon encreur ou poinçon, ainsi qu’une feuille de passage à signer.

En tant qu’organisateur, il est primordial de s’assurer avant le départ que les participants savent bien lire une carte et se servir d’une boussole. Il est donc préférable de prévoir un petit brief en amont pour que chacun des participants puissent profiter pleinement de la course. Pensez également à fournir à chaque équipe un sifflet en cas d’urgence. De votre côté, en tant qu’organisateur, il faudra prévoir un moyen de communication, une trousse à pharmacie pour les premiers secours ainsi qu’une paire de jumelles. Enfin, un stand de ravitaillement, en milieu ou en fin de parcours selon la durée de la course, est également vivement conseillé.

Préparer la carte de la course

La course d’orientation, en plus de savoir gérer son effort physique, permet d’apprendre à se repérer grâce à l’utilisation d’une carte. C’est dire si cette dernière est importante ! Pour permettre une bonne lecture aux participants, il est conseillé d’utiliser des cartes IGN à l’échelle 1/10 000, ce sera la base de votre carte. A vous ensuite d’y ajouter des éléments pour plus de précision comme des éléments de végétation, des chemins, en respectant toutefois le code couleur : le noir pour la planimétrie, le bleu pour l’hydrographie, le marron pour les reliefs, et enfin le blanc-jaune-vert pour la végétation.

Attention à bien vous renseigner auprès des autorités locales pour vérifier vos droits et obligations, ainsi que les démarches à effectuer (lettre d’autorisation, autorisation de communes et FFCO…).

Share.

About Author

Rédacteur freelance spécialisé dans la finance

Comments are closed.

Powered by themekiller.com