Marchés Publics : tout savoir sur le mémoire technique

0

Souvent exigé aux candidats à un appel d’offres, un mémoire technique est devenu de nos jours une pièce importante, voire incontournable pour remporter un marché public. Inévitablement, il faut savoir présenter un bon document rédigé en bonne et du forme pour garder des chances de succès. En effet, on se rend que la plupart des entreprises utilisent des formats standards qui les mènent à l’échec. Un mémoire technique doit permettre à l’acheteur de connaitre les points forts de l’entreprise dans le domaine concerné. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce document.

Un document pas obligatoire

Selon les dispositions de la loi 78-53 du 17 juillet 1978, le mémoire technique n’est pas forcément un document communicable dans la mesure où il est couvert par le secret d’affaire. En effet, le droit de communication dont bénéficient les entreprises doit s’exercer dans le respect du secret en matière industrielle et commerciale. Cette réserve vise surtout les mentions relatives aux moyens techniques et humains. Alors, si l’on considère que ces mentions doivent obligatoirement figurer dans le mémoire technique, il devient ainsi un document non obligatoire. Toutefois, la plupart des appels d’offres mentionnent clairement sa fourniture.

Un pilier à la candidature

Même si c’est un document pas juridiquement obligatoire, le mémoire technique est tout de même un pilier à la candidature d’une entreprise à un appel d’offres pour un marché public. C’est un document considéré comme un dossier de consultation qui suit un cadre imposé par l’appel d’offres. Le mémoire technique est élaboré par l’entreprise en fonction des exigences de l’entreprise. C’est d’ailleurs au niveau de l’illustration donnée à l’entreprise que la différence se fera constater et que l’acheteur prendra sa décision.

Comment rédiger un mémoire technique ?

Dans la rédaction de ce type de document, l’aspect formel est très important. Il doit comporter la présentation générale de l’entreprise, les objectifs de la mission, la démarche qualité, les indicateurs et suivi ainsi que les références. Il s’agit surtout de mettre en relief le profil de l’entreprise, son savoir-faire ainsi que les procédures utilisées. Ce document doit aussi être rédigé de manière soignée et dans le contexte actuel du marché.

Share.

About Author

Comments are closed.

Powered by themekiller.com